Titel

Le plus grand Jardin Japonais d'Europe

Partagez cette page:
LinkedIn

Le plus grand Jardin Japonais d'Europe

À propos de nous

jt

Le Jardin Japonais à Hasselt est le plus grand Jardin Japonais de l’Europe. Il y a des conditions parfaites pour expérimenter pleinement la culture japonaise. A l'origine, un jardin japonais encourageait la méditation et la réflexion; c’est également le cas à Hasselt. Pour reposer, vous y trouvez des bancs pour s'asseoir et donc apprécier le bruit des cascades; vous y apercevez des poissons koi lesquels vous pouvez nourrir dans l'eau. Il y a beaucoup de lieux de pique-nique et il y a de nombreux chemins pour se promener paisiblement; c’est une vue changeable dans le jardin. Parfois, vous entendrez notre cloche de la paix. La cloche de la paix a reçu une place permanente dans le jardin depuis 2016. En outre, il y a beaucoup d'activités qui sont accessible au public chaque mois.

Les guides vous donnent une visite pour éprouver une meilleure expérience dans le Jardin Japonais. Il y aura des guides qui parlent les trois langues nationales et l’anglais. Le Jardin Japonais contient de nombreux détails et des histoires de fond, faisant un guide très utile pour comprendre tout. Les coordinateurs du Jardin Japonais ont fait un nouveau livre avec toutes les informations du Jardin Japonais; Il coûte €15 (livre avec soft cover) ou €19 (livre avec hard cover). Cliquez ici pour acheter ce livre.

Mission

Le Jardin Japonais est l'une des plus grandes attractions touristiques de Limbourg, contribuant à la donnée que le Limbourg conserve le plus de nature en Flandre. La mission principale est de faire la culture japonaise mieux connu dans et autour la Belgique. Les innovations sont déjà nombreuses: le pavillon a été récemment construit et la cloche de la paix a été récemment inaugurée. Et le 25e anniversaire du Jardin Japonais sera bientôt célébré. Il y a aussi le nouveau site web du Jardin japonais pour faciliter les réservations et pour assurer plus de transparence.

Histoire

L'histoire du jardin remonte à 1985, lorsque la ville d'Hasselt et la ville japonaise d'Itami ont signé une charte d'amitié que permettent de devenir des villes sœurs.

Immédiatement après, ils ont travaillé dur sur la réalisation concrète de ce jumelage et de nombreuses initiatives pour construire une relation spontanée et afin de fournir une base solide, par exemple par des échanges d'étudiants annuels. Les deux villes jumelées cherchaient une présence symbolique et permanente pour y montrer les cultures. Hasselt a décidé de faire un carillon de tour et Itami a conçu l'idée d'un jardin japonais à Hasselt.

L'architecte japonais Takayuki Inoue a été invité à Hasselt pour y choisir l'emplacement du jardin. C’était devenu clair que ce ne serait pas un petit jardin comme d'abord pensé, mais un jardin japonais de 2,5ha à l'endroit où une fois n'était rien qu’un pâturage.

Les contributions financières et matérielles ont été fourni par Itami. Cette ville a cherché et trouvé des partenaires dans le monde des affaires japonais. Pour les coûts restants, la ville de Hasselt a pu compter sur une contribution importante du Fonds Européen de Développement Régional. Et pour la partie non subventionnée, ils ont trouvé des partenaires aux institutions japonaises, aux entreprises flamandes et aux filiales de sociétés japonaises en Belgique.

Puis la construction du jardin a commencé. La plantation d'origine dans le jardin a été maintenue autant que possible, ce qui souligne le respect pour la nature des Japonais. En outre, beaucoup d'arbres et de buissons ont été plantés, des pierres ont été apportées d'Autriche à Hasselt et ils ont été soigneusement placés dans le jardin. Aussi des ponts ont été construits, des rivières et des chutes d'eau ont été faites et un certain nombre de bâtiments japonais traditionnels ont été construits. Pour ces derniers bâtiments, tous les matériaux ont été apportés en provenance du Japon, à l'exception des lignes électriques, le système d'alarme et le sanitaire. La réalisation complète du jardin, depuis les premières excavations jusqu'à l'inauguration du 20 novembre 1992, a duré 250 jours ouvrables.

En savoir plus sur l’histoire? Il y a deux livres sur le jardin japonais. Le premier livre est librement accessible.

Ici vous voyez un clip-vidéo créé durant les premiers jours d'ouverture du jardin japonais.